Par David Wilkerson

Croyez-le ou non, beaucoup de bonnes personnes occupées à de merveilleuses occupations n’entreront pas aux cieux. Pire encore, beaucoup d’entre ceux qui se considèrent chrétiens, et qui sont convaincus d’aller au ciel, en seront exclus, malgré le fait qu’ils ne commettent pas de péchés ou ne font pas de mal !

Les chrétiens auxquels je fais allusion ne se droguent pas, ne boivent pas. Ils ne font pas de paris. Ils ne s’adonnent pas à la perversion sexuelle, à la pornographie. Ils ne font pas partie des méchants et vils. En fait, vous les trouverez, pour la plupart, au culte le dimanche. Et ils passent le plus clair de leur temps avec des amis, la famille, profitant de bonnes choses. Ils aiment la famille et ont des valeurs familiales.

Ayant dit cela, je veux faire une affirmation encore plus directe, une affirmation qui pourrait en offenser plusieurs. Pourtant, je le dis avec un sentiment de soucis rempli d’amour pour ceux dans l’Eglise de Jésus-Christ qui ne voient pas qu’ils vont droit au désastre : certains sont en danger de perdre leur âme, malgré le fait qu’ils sont assis à l’église, absolument convaincus qu’ils sont sur le chemin du paradis !

Cette idée vous semble être un paradoxe ! Mais je veux vous le prouver par l’Ecriture. S’il n’y a qu’un message du Saint-Esprit que vous désirez suivre, que ce soit celui-ci.

Voici : certains croyants seront exclus du paradis non pas à cause de choses mauvaises qu’ils auront faites, mais à cause du fait qu’ils se sont tellement préoccupés à faire le bien, des choses tout à fait légitimes, qu’ils ont négligé les choses qui comptent vraiment. Ils sont devenus tellement accaparés par les soucis du moment, qu’ils n’ont littéralement plus de temps pour les choses plus profondes de la vie spirituelle. Ils transpirent à grosses gouttes pour mettre sur pied leur entreprise, pour avancer dans leur carrière, pour subvenir aux besoins de leur famille; mais leurs priorités sont tout en désordre !

La Bible dit : « Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus » (Matthieu 6:33). Ce sont les paroles du Christ, et il ne s’agit pas d’une suggestion mais bien d’un commandement ! Jésus promet: « Si vous cherchez premièrement le Seigneur, il s’occupera de toutes ces choses pour lesquelles vous travaillez. Mais, vous devez le mettre à la première place ! »

L’apôtre Paul ajoute: « Affectionnez-vous aux choses d’en haut, et non à celles qui sont sur la terre. Car vous êtes morts, et votre vie est cachée avec Christ en Dieu » (Colossiens 3:2-3). A nouveau, il ne s’agit pas d’une suggestion mais d’un commandement. En Grec, la signification des termes utilisés est : Soudez votre attention, comme le fer, comme du béton armé, sur les choses de Dieu. Faites que ce soit immuable, irrétractable.

Veuillez comprendre : Dieu ne nous a jamais demandé de vendre notre maison, notre terrain, nos possessions. Il n’a jamais dit que nous devions abandonner notre travail et devenir des moines, nous donnant complètement à la méditation et à l’étude de la bible. (Oui, Jésus a dit cela, mais uniquement à un homme car cet homme avait fait de ses possessions des idoles. Dieu ne dit pas cela à tout le monde !) Des personnes m’ont dit: « Dieu m’a dit de quitter mon époux(se) et mes enfants pour me consacrer à mon ministère. » Je regarde ces personnes droit dans les yeux et leur dit: « Dieu ne vous a pas dit cela ! C’était soit votre propre esprit ou le diable. Le Seigneur n’a pas pour tâche de briser les foyers ! »

Dieu ne vous demandera jamais de faire quelque chose comme ça. Mais Il insiste sur le fait qu’Il doit être le centre de votre vie; Celui autour de qui tout tourne. Il exige que Ses intérêts, Son Eglise, Ses choses aient la priorité. Il doit être le centre !

La plus grande indignité qu’un chrétien puisse commettre contre le Seigneur est de le mettre à la seconde place. C’est comme une giffle à la face de Dieu. Vous pourriez croire que vous n’êtes pas coupable d’un tel affront à Dieu. Mais comment placez-vous vos priorités ? Par exemple, combien de fois avez-vous manqué le culte ou une réunion afin de vous occuper de vos affaires ? A ces moments, vos clients ne devaient pas attendre… le Seigneur, Lui, attendait !

Je suis conscient du fait que vous n’y pouvez rien si vous avez un métier qui vous empêche parfois d’aller au culte (infirmières, médecins, travailleurs de nuit, etc…) Mais je parle des personnes qui ont un choix, qui gèrent leur propre société, par exemple, et qui choisissent de faire des affaires plutôt que d’être dans la maison de Dieu. La Bible donne cet avertissement : « N’abandonnons pas notre assemblée, comme c’est la coutume de quelques-uns, mais exhortons-nous réciproquement, et cela d’autant plus que vous voyez s’approcher le jour » (Hébreux 10:25). Encore un commandement du Seigneur ! Pourtant, qu’est-ce qui a la priorité dans votre vie ? Qui attend : vos affaires ou le Seigneur ?

Si nous ne faisons pas attention à ces commandements, cela aura des conséquences désastreuses. En effet, Jésus donne beaucoup d’avertissements à ce sujet. J’aimerais vous en montrer un en particulier:

1. Réfléchissez à ce que Jésus dit à propos des jours de Noé et de Lot (Luc 17:26-30).      « Ce qui arrivera du temps de Noé arrivera de même aux jours du Fils de l’homme. Les hommes mangeaient, buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche; le déluge vint, et les fit tous périr.

« Ce qui arriva du temps de Lot arrivera pareillement. Les hommes mangeaient, buvaient, achetaient, vendaient, plantaient, bâtissaient; mais le jour où Lot sortit de Sodome, une pluie de feu et de souffre tomba du ciel, et les fit tous périr. Il en sera de même le jour où le Fils de l’homme paraîtra » (Luc 17:26-30).

Relisez la liste que Jésus nous donne. Nous savons qu’il y avait de la violence comme il n’y en avait jamais eue auparavant, ainsi que de l’immoralité telles la sodomie et l’homosexualité. Mais Jésus ne parle pas de ces choses. Remarquez ce que les gens faisaient juste avant le jugement: ils mangeaient, ils buvaient (et Il ne mentionne pas l’ébriété), ils vendaient, ils plantaient, ils construisaient… Il n’y a pas un seul péché sur cette liste. Ce sont de bonnes et légitimes occupations !

En fait, tout ce qui est énuméré par Jésus est recommandé par la Parole de Dieu aux fidèles. Le mariage, par exemple. Paul dit: « Si tu t’es marié, tu n’as point péché » (1 Corinthiens 7:28). Ailleurs, l’Ecriture dit: « Que le mariage soit honoré de tous » (Hébreux 13:4).

En outre, il nous est dit qu’une femme vertueuse « … pense à un champ, et elle l’acquiert; du fruit de son travail elle plante une vigne » (Proverbes 31:16). Depuis le temps de Josué, lorsqu’Israël entra en Terre Promise, Dieu a encouragé Son peuple à planter les champs et à bâtir des édifices à Sa gloire. Ces activités n’ont absolument rien de mal.

Pourquoi, dès lors, Jésus n’énumère-t-Il que l’accomplissement d’activités bonnes et légitimes par le peuple avant le jugement ? C’est parce qu’il essaye de nous dire quelque chose de vital; Il nous avertit quant à notre totale inattention à Sa Parole, tandis que nous nous sommes laissés absorber par nos propres intérêts!

Réfléchissez : la Bible ne mentionne nulle part que Noé aurait souffert de moquerie ou de persécution pendant les 120 années de travail pour préparer l’arche. Il semble apparemment que son travail, ses prédications n’aient jamais été interrompus. Dieu nous dit : « Oui, il y avait de la violence et de la corruption à ce moment. Mais, la majorité des gens étaient tellement absorbés par leurs occupations bonnes et légitimes qu’ils n’avaient pas le temps de réfléchir aux avertissements de Noé. Tout le monde était tellement occupé par les mariages, les sorties, les rencontres avec leurs amis, et la recherche de plaisirs, qu’ils n’avaient pas le temps d’écouter ! »

On croirait le style de vie des Américains, des Européens, aujourd’hui ! Je peux écrire des livres et prêcher des messages à propos des jugements à venir, mais seuls quelques croyants écoutent encore et tiennent compte de mes avertissements. La masse de chrétiens ne s’en soucient pas. Pourquoi pas ? C’est parce qu’ils sont accaparés par leurs propres plans de mariage, d’enfants, de maisons, de métier, de carrière… Ils n’ont pas le temps d’écouter les messages qui viennent du Seigneur !

« Il en sera de même le jour où le Fils de l’homme paraîtra » (Luc 17:30). Jésus nous avertit : « La dernière génération sera pareille. Ils seront si occupés, si accaparés par leurs propres intérêts, qu’ils écarteront tous Mes intérêts! »

Cela est ainsi depuis des siècles. Beaucoup de gens se croient sur le chemin du Paradis. Mais, semaine après semaine, ils négligent la maison de Dieu, la Parole de Dieu, la prière, la louange. Pourtant, ils ne croient pas pécher. « Pourquoi mon peuple dit-il : Nous sommes libres, nous ne voulons pas retourner à toi ? Et mon peuple m’a oublié depuis des jours sans nombre… Parce que tu dis: Je n’ai point péché » (Jérémie 2:31-36). De telles personnes font peut-être de bonnes choses, mais le Seigneur n’est pas à la première place ! S’Il l’était, ils ne L’écarteraient pas de la sorte. Ils trouveraient du temps pour Lui !

Jérémie réprimandait ces gens qui mettaient tant d’empressement à changer de chemin. Tout le monde courait en rond, faisant de bonnes choses, s’occupant de travaux légitimes, même des occupations religieuses. Mais, ils négligeaient Dieu. Ils n’avaient pas le temps de rechercher la présence du Seigneur, pas le temps de s’asseoir à Ses pieds afin d’apprendre.

L’on voit la même chose de nos jours de part le corps de Christ. Les gens sont tellement occupés à courir pour Dieu qu’ils n’ont plus le temps de rechercher sa présence. Trop de gens n’arrivent plus à s’asseoir et à tenir compte de Sa parole parce qu’ils sont constamment occupés !

« Il en sera de même… » (Luc 17). Pourquoi Jésus ne parlait-Il pas de la recrudescence des crimes, lorsqu’Il mentionnait Son retour ? Pourquoi ne se référait-Il pas à l’immoralité de ces jours ? Il n’a rien dit à propos des drogues, des prisons surpeuplées, de l’avortement. Non, Il a seulement dit « Comme ce qui arriva en ces temps: les gens achèteront, vendront, mangeront, se marieront, … préoccupés par de bonnes choses. Et, ils seront tellement occupés, qu’ils négligeront leur propre âme ! »